Europe Agenda 2010
Vous êtes ici : Sommaire > Création d’entreprises, pôles de compétitivité...

Navigation


Recherche (Spip) sur le site
Recherche (Google)
sur le site sur le Web
Mots-clefs, articles associés

Autres groupes de mots-clés











Pour un éco-système de la croissance

[ Sur le site : Ecosysteme-croissance.com ]
mardi 27 juin 2006.
 
Auteur(s) et leurs articles

Nos dirigeants comme de nombreux chefs d’entreprises se demandent comment rester compétitifs face à la concurrence des pays à bas coûts de main d’œuvre. Quand le salaire d’un ouvrier français est quarante fois celui de son homologue chinois, que peut-il rester à nos PME pour éviter la disparition ou la délocalisation, notamment dans les secteurs dits « traditionnels » ?

Des éléments de réponses sont fournis par un benchmark des pays ou des régions développés qui, contrairement à la France, parviennent depuis dix ans à croître à un rythme annuel de 3% par an contre 2% pour notre pays : Suède, Finlande, Catalogne ou Bavière, parmi d’autres. Malgré un coût du travail comparable voire supérieur au nôtre, ces pays sont devenus parmi les plus compétitifs au monde en investissant massivement dans la recherche, en soutenant leur enseignement supérieur et en s’organisant autour de pôles de compétitivité.

Ces pôles, ou « clusters », réunissent sur un territoire entreprises, recherche, universités et investisseurs autour de quelques filières ou technologies, dans des domaines très variés : télécoms, bois, mécanique, biotechnologies, produits laitiers... Ils croissent plus vite que les entreprises isolées et résistent mieux aux crises et aux délocalisations grâce aux interactions qui se créent entre acteurs du pôle.

Dans le cadre d’un rapport fondé sur de multiples exemples concrets, j’ai remis au Premier Ministre un plan d’action ambitieux visant à créer un « écosystème de la croissance. » Il comprend des réformes substantielles de l’université et de la recherche visant à les rendre plus performantes et plus tournées vers le développement économique, une série de dispositifs favorisant la mise en réseaux des entreprises et le financement de l’innovation, et le transfert aux régions des leviers du développement économique.

Ces réformes indispensables ne pourront toutefois être efficaces que si nous comprenons la nécessité de développer ce tissu performant d’interactions entre les entreprises, la recherche et l’université. Je vous invite donc à porter haut ce message, comme je m’efforcerai de le faire dans les mois à venir

Christian Blanc mai 2004

Sur le site Ecosysteme-croissance.com :
-  Quelques extraits du rapport
-  La conclusion du rapport : "Nous sommes dans un état d’urgence économique et social"

ou sur ce site : "Nous sommes dans un état d’urgence économique et social"


Répondre à cet article

Forum