Europe Agenda 2010
Vous êtes ici : Sommaire > Le Traité de Lisbonne > Après le Non français au TCE

Navigation


Recherche (Spip) sur le site
Recherche (Google)
sur le site sur le Web
Mots-clefs, articles associés

Autres groupes de mots-clés











5 décembre 2006.

La Finlande ratifie le Traité Constitutionnel Européen (TCE).

La Finlande, actuellement président de l’Union, devient le 16e pays européen à ratifier le texte.
[ Site "Le Monde" ]
mardi 5 décembre 2006.
 
Auteur(s) et leurs articles

Le Parlement finlandais vient d’approuver, par 125 voix Pour, 39 Contre (36 abstentions), aujourd’hui à Helsinki, le Traité Constitutionnel européen (TCE), texte rejeté par la France et les Pays-Bas lors de référendums en 2005.

La Finlande devient le 16e pays de l’Union à ratifier ce texte. Voir l’article "Comment relancer la ratification du Traité Constitutionnel ?" pour l’état du processus, dans l’Union.

"La Finlande, qui assume la présidence tournante de l’Union européenne jusqu’au 31 décembre, entendait envoyer un signal fort avant la relance des discussions sur la réforme des institutions européennes prévue sous présidence allemande au premier semestre 2007."Le traité constitutionnel était un tout équilibré. Une réforme dont l’Europe a besoin", a déclaré de Bruxelles le premier ministre finlandais Matti Vanhanen, qui n’a de ce fait pas pu prendre part au scrutin". (article dans Le Monde, 5 décembre 2006)

De son côté, Angela Merkel « entend mettre à profit les célébrations à Berlin du 50e anniversaire du traité de Rome, en mars prochain, pour relancer le traité constitutionnel ».

En effet le Conseil Européen de juin 2006 l’a mandatée en juin dernier pour faire des propositions en juin 2007, la solution à l’impasse devant intervenir sous présidence française, fin 2008.

« Le sommet de juin devra quant à lui montrer plus précisément le chemin, notamment en excluant certaines pistes, comme une renégociation en profondeur du texte existant, même si l’appellation "Constitution" devrait être enterrée. » (Agence Reuters)

"Sept pays n’ont pas ratifié le traité, ayant suspendu leur processus de ratification : le Royaume-Uni, la Pologne, le Portugal, le Danemark, la République tchèque, l’Irlande et la Suède. Seule la République tchèque pourrait se prononcer, par référendum, dans les mois à venir." (article dans Le Monde, 5 décembre 2006).


Répondre à cet article

Forum