Europe Agenda 2010
Vous êtes ici : Sommaire > Exemples (aéronautique et spatial) européens : Airbus, Ariane, Eurocopter, Galileo... > Spatial européen

Navigation


Recherche (Spip) sur le site
Recherche (Google)
sur le site sur le Web
Mots-clefs, articles associés

Autres groupes de mots-clés











Le laboratoire européen spatial Columbus mis en service. Etape majeure pour l’Europe spatiale.

[ ]
samedi 19 avril 2008.
 
Auteur(s) et leurs articles

Suite de notre article : Les succès récents de l’Europe spatiale : l’ATV et Colombus, arrimés à la station spatiale internationale (ISS)

Le laboratoire Columbus vient d’être amarré, en février 2008, à la station spatiale internationale (ISS) et mis en service.

Columbus en quelques lignes

(JPEG)
Module Columbus de la station spatiale internationale (ISS)

Columbus, module cylindrique de 7 mètres de long sur 4,5 m de diamètre, a une masse à vide de 10,3 tonnes et de 19,3 t en charge.

Il peut héberger jusqu’à 3 personnes et intégrer 10 armoires d’expérimentations.

Sa construction, qui a coûté 1,3 milliard d’euros, avait été lancée en 1992, avec plusieurs années de retard. [1]

Une étape majeure pour l’Europe spatiale, malgré un retard d’acheminement dû aux déboires de navette spatiale, en 2003

Columbus aurait dû être acheminé à l’ISS fin 2004. Mais l’accident de la navette Columbia en février 2003 a cloué au sol les trois autres orbiteurs pendant deux ans.

Son lancement, finalement prévu en décembre dernier, avait encore dû être retardé en raison d’un problème technique sur la navette Atlantis.

Cet arrimage, événement attendu depuis longtemps en Europe, représente une étape majeure pour l’Europe spatiale qui devient ainsi pleinement copropriétaire du seul avant-poste orbital dont les expériences conduites en micro-gravité permettront de préparer les missions habitées vers Mars.

Jusqu’à présent, seuls les Etats-Unis et la Russie disposaient de leur laboratoire

Et l’ESA pourra dorénavant envoyer ses spationautes dans la station spatiale internationale sans dépendre de l’accord des Américains ou des Russes. [2]

Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA : "De nombreuses années se sont écoulées depuis le jour où nous avons confié notre laboratoire Spacelab à la navette spatiale. Avec Columbus et les ATV, nous sommes passés de l’état de passager à celui de partenaire à part entière.

Pour la première fois, une installation européenne habitée sera exploitée en permanence en orbite, sous le contrôle d’un centre européen.

Le savoir-faire que nous avons acquis pour arriver à ce stade revêtira une importance exceptionnelle lorsqu’il s’agira de préparer les futurs vols habités, en orbite terrestre et au-delà, avec nos partenaires internationaux.

Je veux rendre hommage à toutes les équipes de l’ESA et des contractants industriels en Europe pour ce succès, ainsi qu’à tous les Etats membres de l’Agence spatiale européenne qui, malgré les changements de configuration de l’ISS intervenus au cours des années, auront apporté leur soutien pour que l’ESA devienne un partenaire parfaitement fiable dans cette aventure." [3]

Des précisions sur l’autre succès majeur de l’Europe spatiale : l’ATV, lancé et amarré automatiquement à l’ISS, dans les articles suivants :
-  Le succès de l’amarrage de l’ATV à l’ISS.
-  Ariane et l’ATV : la famille Ariane 5, les vols habités, Galileo...

[1] Le projet remonte même à 1982 : plus ambitieux, il consistait en la création d’une station européenne autonome MTFF, pouvant s’arrimer à la station Freedom ou à la station Mir pour des missions de 90 jours.(Sur Wikipedia Le projet de station autonome Columbus MTFF (1982-1992).) Il était également prévu que la navette spatiale Hermès, en cours de conception, puisse s’amarrer régulièrement à cette station. Mais c’était avant que Ronald Reagan ne propose à l’ESA de rejoindre la station spatiale américaine, pour en faire une station spatiale internationale (ISS).

[2] Sur Wikipedia Laboratoire européen Columbus.

[3] Site du Ministère français de l’enseignement supérieur et de la recherche : Le laboratoire européen Columbus quitte la Terre - Des modules européens pour la Station.


Répondre à cet article

Forum