Europe Agenda 2010
Vous êtes ici : Sommaire > Le Traité de Lisbonne > Après le NON irlandais : continuer la ratification.

Navigation


Recherche (Spip) sur le site
Recherche (Google)
sur le site sur le Web
Mots-clefs, articles associés

Autres groupes de mots-clés











AFP, 28 avril 2009.

Rep. tchèque : 7 heures pour prouver que le traité de Lisbonne est "lisible"

[ AFP, 28 avril 2009.. ]
dimanche 3 mai 2009.
 

PRAGUE (AFP) - Une lecture publique de sept heures non stop organisée à l’Université d’Olomouc a permis de prouver, lundi soir, que le Traité de Lisbonne était "lisible", quelques jours avant le vote du Sénat tchèque sur le texte destiné à réformer les institutions européennes.

Plus de 150 orateurs, étudiants ou personnalités politiques, ont participé à la lecture marathon pour montrer que contrairement aux idées reçues, "le texte, quoique complexe, est lisible", comme l’a expliqué un des organisateurs, Roman Batik, cité par l’agence CTK.

Traduit dans les 23 langues officielles de l’Union européenne, le traité de Lisbonne est un texte de 152 pages, contenant plus de 350 dispositions de droit primaire, auxquelles s ?ajoutent 13 protocoles et 59 déclarations.

Le vote du texte par le Sénat tchèque va intervenir le 6 mai prochain, deux jours avant le départ du gouvernement Topolanek qui a été contraint de démissionner en pleine présidence de l’UE, après un vote de défiance du parlement fin mars.

Un cabinet intérimaire d’experts prendra ensuite les rênes du pays jusqu’à l’organisation d’élections législatives anticipées en octobre prochain.

Le Traité de Lisbonne a déjà été validé à la mi-février par les députés tchèques. Son rejet au Sénat suspendrait définitivement le processus de ratification à Prague, avec le même impact que le +non+ opposé par les Irlandais lors du référendum de juin 2008.

S’il est approuvé, le texte devra ensuite être paraphé par le très eurosceptique président Vaclav Klaus.

Pour entrer en vigueur le texte doit être ratifié par les 27 pays membres de l’Union européenne.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés. Plus » Add News to your iGoogle Homepage Ajouter Google Actualités à votre page d’accueil iGoogle AFP


Répondre à cet article

Forum