Europe Agenda 2010
Vous êtes ici : Sommaire > L’Europe en marche

Navigation


Recherche (Spip) sur le site
Recherche (Google)
sur le site sur le Web
Mots-clefs, articles associés

Autres groupes de mots-clés











4 avril 2005. Référendum. Traité Constitutionnel.

Le débat, enfin !

[ Sur le site "Notre Europe" ]
samedi 30 avril 2005.
 
Auteur(s) et leurs articles

La poussée du « non » dans les sondages a, enfin, lancé la campagne en France pour le référendum sur le projet de Traité constitutionnel.

Enfin ! Deux mois seront-ils suffisants pour prendre le temps de la réflexion, de l’échange, du dialogue ? Le temps de la conviction qui se forge à l’épreuve des arguments pour et contre, le temps de la pesée de ce que, individuellement ou collectivement, français ou européens, nous pourrions gagner ou perdre le 29 mai prochain.

Notre Europe souhaite que ces deux mois soient l’occasion d’une vraie analyse, comme elle a souhaité le débat. Sur l’Europe, comme beaucoup d’autres, nous avons souvent regretté son absence. Nous avons tenté d’y remédier en suscitant la réflexion, en mettant en avant idées, diagnostics, ou propositions. C’est notre mission.

Durant les semaines qui viennent, nous allons nous mouiller pour le oui.

Non pas par irrespect des positions en faveur du non. Il y a de bons arguments en ce sens. Et ils méritent examen. Mais parce que, tout bien considéré, « un bon tiens vaut mieux que deux tu l’auras ».

Ce qui est soumis à l’appréciation des électeurs et des électrices est un compromis. Est-il le meilleur de notre point de vue ? Non.

Est-il le meilleur compte tenu du rapport de forces politiques autour de la table du conseil européen qui détient le pouvoir constituant aussi longtemps qu’il n’en a pas décidé autrement à l’unanimité ? Oui, Oui pour l’instant.

Et nous croyons que ce monde dont la globalisation s’accélère a besoin d’une Europe qui avance. Les Etat Unis d’Amérique, la Chine, l’Inde, ne vont pas nous attendre. Il faut donc à la fois du poids et de l’énergie. Le poids est acquis. L’énergie dépend des électrices et des électeurs. Plus à droite ou plus à gauche ? Ce n’est pas la question du 29 mai.

Prenons, d’ici là, le temps de la réflexion. Le temps de la raison qui tempère l’émotion du moment, le temps de la mesure de l’enjeu. Le mouvement qui a été lancé voici 50 ans, et qui s’est poursuivi étape par étape ne doit pas s’arrêter sur un coup de tête !

Pour plus d’informations sur le texte du Traité constitutionnel et ses enjeux d’ici le 29 mai, vous pouvez consulter notre rubrique « constitution » accessible via l’onglet « thème en vue ».

* Président de l’association Notre Europe.


Répondre à cet article

Forum